Les différents symptômes


Troubles digestifs

Les troubles digestifs comprennent tous les troubles qui affectent un ou plusieurs organes ou parties du système digestif. Ces troubles sont donc liés à la digestion. 

Il existe plusieurs types de troubles digestifs, notamment :

  • Troubles du transit intestinal : diarrhée et constipation, aiguës ou chroniques.
  • Acidité gastrique, résultant d'un excès d'acidité dans l'estomac.
  • Syndromes intestinaux douloureux, y compris crampes, ballonnements et/ou flatulences.
  • Saignements digestifs ou hémorragiesagents (virus, bactéries...).

Selon leur nature, les troubles digestifs peuvent avoir plusieurs origines, notamment :

  • Régime alimentaire : trop épicé ou pas assez riche en fibres.
  • Allergies digestives.
  • Les maladies chroniques telles que la maladie cœliaque, la maladie de Crohn.
  • Une infection comme la gastro-entérite. 
  • Prendre des médicaments ...

Les troubles digestifs peuvent entraîner certains signes cliniques qui peuvent être des nausées, des vomissements, des saignements du tube digestif ou autres. Si la plupart des troubles digestifs sont bénins, certains peuvent être le signe d'une maladie. Il est donc nécessaire de consulter un médecin s'ils persistent.

Système immunitaire affaibli

Une déficience immunitaire se caractérise par un affaiblissement des défenses de l'organisme.
L'intestin est un élément clé du système immunitaire. En effet, il est le premier organe de défense immunitaire de l'homme. La flore intestinale est spécifique à chaque individu, même si certaines espèces bactériennes sont communes. Notre système immunitaire nous protège des agents extérieurs (virus, bactéries...).

L'intestin remplit cette fonction et si l'un ou l'autre de ses composants est affaibli, nos défenses naturelles sont moins efficaces, et c'est la porte ouverte aux maladies.

Les symptômes suivants peuvent être le signe d'un système immunitaire affaibli :  

  • Une fatigue persistante, qui cache souvent un stress chronique ou un manque de sommeil, deux facteurs qui affaiblissent l'immunité.
  • Une susceptibilité accrue aux infections, qui peut se traduire par des rhumes fréquents, des infections urinaires, des éruptions cutanées dues à l'herpès, etc. 
  • Des blessures qui mettent du temps à guérir.

Malaise urinaire

Les troubles urinaires désignent les dysfonctionnements et les infections de l'appareil urinaire, qui perturbent la miction, la rendant plus difficile ou impossible. En effet, le premier signe évident d'un trouble urinaire est la difficulté à uriner.

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine d'une gêne urinaire : rapports sexuels, hygiène intime excessive ou insuffisante, vêtements serrés ou synthétiques, grossesse, ralentissement du transit, consommation d'eau insuffisante....

Les signes qui peuvent apparaître lors d'un malaise urinaire sont les suivants :

  • Une sensation de pression ou de lourdeur dans le bas-ventre. 
  • Une envie fréquente d'uriner, mais en petites quantités. 
  • Une sensation de brûlure en urinant.
  • Une forte odeur d'urine.

Stress

Le stress est le mécanisme psychologique utilisé par l'organisme pour faire face à une situation particulièrement éprouvante et/ou redoutée. Il comprend un ensemble de réactions physiques et physiologiques.

Le stress est généralement de courte durée et peut toucher n'importe qui. Cependant, il existe également un stress chronique, qui est un stress à long terme et pathologique.

Les symptômes du stress peuvent être physiques ou émotionnels.
Pour les symptômes physiques, on peut rencontrer des tensions musculaires, des troubles digestifs et intestinaux, des troubles du sommeil, un manque d'appétit, des migraines, des vertiges, de la fatigue, etc.
Les troubles émotionnels se manifestent sous forme d'agitation, d'irritation, d'indécision, de baisse de libido, d'anxiété, de mélancolie, de dépression, de faible estime de soi, etc.

Diabète de type 2

Le diabète de type 2 est une maladie métabolique caractérisée par un excès chronique de sucre dans le sang.

L'insuline est une hormone sécrétée par le pancréas et est responsable de la régulation du taux de sucre dans le sang (=glycémie) en permettant aux cellules d'absorber et d'utiliser le glucose.

Chez les personnes atteintes de diabète de type 2, une production insuffisante d'insuline ou le fait que les cellules deviennent résistantes à son action modifie le taux de sucre dans le sang. Ce sucre s'accumule dans les vaisseaux sanguins et provoque ce que l'on appelle une hyperglycémie.

Il existe plusieurs facteurs de risque, à savoir :

  • Génétique ou héréditaire.
  • Surpoids et obésité.
  • Mode de vie sédentaire
  • Hypertension artérielle, etc.

Les symptômes peuvent être :

  • Augmentation de la soif et de la faim.
  • Un besoin fréquent d'uriner. 
  • La fatigue.
  • Peau sèche, coupures et plaies difficiles à cicatriser, etc.

Cholestérol

Le cholestérol est une substance grasse fabriquée par notre foie et également présente dans les aliments que nous consommons.

Le cholestérol est essentiel au fonctionnement normal de notre organisme car il intervient dans la synthèse de nombreuses hormones, mais aussi dans la structure de la membrane qui entoure les cellules. Cependant, un excès de cholestérol LDL, appelé "mauvais cholestérol", peut entraîner la formation de dépôts sur les parois des artères. Ces dépôts provoquent progressivement une perte d'élasticité des artères, réduisant leur diamètre et augmentant le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral ou d'artérite.

Les symptômes de l'hypercholestérolémie sont des symptômes de complications qui peuvent survenir. Par exemple : douleurs dans les mollets, douleurs dans la poitrine et sensation d'oppression, nausées, vertiges, fièvre, maux de tête, essoufflement, palpitations, sensation de froid dans les extrémités des membres, perte de force (bras, jambes, mains, pieds, visage) et surtout d'un côté, vision trouble, difficultés d'élocution, etc.

Croissance de l'enfant

Le développement physiologique de l'enfant repose sur un ensemble de mécanismes qui nécessitent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments..

L'enfance est une période importante, qui peut parfois être ponctuée de certains troubles.

Entre 0 et 5 ans, les grandes étapes de la croissance sont très visibles, car elles sont physiques, mais il ne faut pas oublier que le cerveau et les fonctions cognitives sont également en constante évolution jusqu'à l'adolescence. Il est donc très important que vos enfants reçoivent un bon apport nutritionnel afin d'assurer la solidité et l'optimisation du capital osseux ainsi qu'un bon développement de l'immunité.

Nous pouvons donc aider nos enfants à grandir naturellement grâce à une alimentation équilibrée et aux bons compléments alimentaires.